Pour une meilleure expérience, veuillez modifier votre navigateur pour CHROME ou FIREFOX.
Entre surnaturel et magie noire… légendes de La Réunion.

Entre surnaturel et magie noire… légendes de La Réunion.

A la croisée des religions, La Réunion et son peuple sont encore très tournés vers le surnaturel. En plus des superstitions présentes au quotidien ( cliquez ici pour en savoir plus ), de nombreuses légendes parsèment l’histoire et le territoire de notre île.

Interprétations erronées des faits ou interventions du divin ? A vous de juger. Entre magie noire, protection chrétienne et esprit des défunts…

1) L’église de notre Dame des laves.

Notre dame des laves, by guibrv35.

Sûrement l’histoire la plus intrigante qui s’est déroulée à La Réunion, à faire douter les esprits les plus sceptique. En 1977, le Piton de la fournaise produit une coulée qui sort de l’enclos Fouqué, et endommage le village de Sainte Rose. Une église se trouvait sur la trajectoire de la coulée, mais la lave l’a miraculeusement contourné.
Restée intacte, vous pouvez aller voir par vous même le spectacle étonnant de la lave refroidie encerclant le bâtiment religieux. Sans crier au miracle, on peut néanmoins difficilement expliquer le phénomène par une logique pure et dure.

2) La Vierge au Parasol.

Vierge au parasol, by hokuto2.

Dans le même ton, l’action se déroule cette fois-ci au début du siècle dernier. Voulant attirer la protection du divin sur ses terres, Monsieur Leroux place une vierge au milieu de ses champs. Malheureusement pour lui, ces derniers sont ravagés par une coulée de lave. Seule la vierge reste debout, la population lui attribue alors une grande puissance et lui voue un culte.
Elle a été changé de place, mais est aujourd’hui encore à Sainte-Rose et reste facilement accessible pour les pèlerins ou les simples curieux.

3) Grand mère kal.

Croque Mitaine réunionnaise, on menaçait les enfants pas sages que Grand Mère Kal leur rendrait visite. Toujours représentée avec l’apparence classique des sorcières (chapeau, balai, nez crochu), elle résiderait dans le cratère du piton de La Fournaise où elle y côtoierait le diable. Les versions diffèrent quant à l’identité de ce personnage.

Certains l’attribuent à une esclave qui aurait dénoncé son époux en fuite dont l’âme ne pourra désormais plus jamais trouver le repos. D’autres racontent qu’elle est Madame Deybassin, plus grande propriétaire terrienne de l’île qu’on disait très dure avec ses esclaves, qui à sa mort, aurait reçu par le diable le terrible châtiment de souffler pour alimenter le piton de la fournaise.

D’autres versions existent encore, à vous de choisir celle qui vous paraît la mieux adaptée pour faire peur à vos enfants pas sages !

Grand mère kal au claire de lune.

4) La vierge noire.

Une autre Vierge qui fait encore aujourd’hui l’objet d’un culte, elle se trouve à Sainte Marie près de la Rivière des pluies. La légende raconte qu’un esclave en fuite, Mario, avait installé son campement aux alentours de l’endroit où se trouve actuellement la vierge. Très bien caché au milieu des rochers, les chasseurs parviennent tout de même a le localiser grâce à la fumée d’un feu qu’il avait allumé.
Ils arrivèrent le jour suivant à encercler l’esclave marron. Mario, qui était très pieu. Ce dernier se met alors à prier la petite vierge noire qu’un blanc lui avait offert lorsqu’il était encore sur sa plantation. Les bougainvilliers qui surplombaient la scène auraient alors déployés leur branche pour former un cocon de protection autour de lui, que les chasseurs n’ont jamais réussi à traverser.

La vierge noire à Sainte-Marie. Source : médias-catholiques.info

5) Le voile de la mariée.

Magnifique cascade que vous pourrez apercevoir tombée des remparts de Salazie lorsque vous pénétrez dans le cirque. On dit qu’elle a été le lieu d’une histoire tragique. Selon la légende, un veuf voulait garder sa jeune fille auprès de lui pour qu’elle puisse l’aider dans les tâches quotidiennes, mais celle ci, amoureuse, décida tout de même de se marier.

Le jour de la cérémonie, le père se serait introduit dans l’église muni d’un sabre pour assassiner l’époux. Les deux amants se seraient alors enfuis dans la montagne, mais son voile s’accrocha à la falaise et la jeune fille serait tombée dans le précipice. Le voile se serait alors transformée en cette magnifique cascade.

 

Le voile de la mariée, by borisfolgalfez.

6) Le bassin du diable.

Magnifique bassin dans les hauts de Saint Denis, surplombé par une cascade majestueuse, il est aussi la scène d’une histoire sordide répandue à La Réunion. On raconte qu’il y a fort longtemps, une jeune fille magnifique au cœur froid demandait à ses prétendants d’aller lui cueillir une fleur presque inaccessible s’ils voulaient la conquérir. Au bord du précipice, plusieurs jeunes hommes du village du Brûlé auraient péri dans cette épreuve. Un étranger se présenta un jour au village et alla cueillir la fleur. Il réussit avec facilité, puis devant la jeune fille, reprit sa forme réelle. Il se présenta alors comme étant le diable et entraîna le jeune fille au fond du gouffre pour la punir. Surnaturel on vous dit.
Le gouffre se trouve un peu en aval du Bassin, vous pourrez vous y rendre mais attention à la chute !

Haut

La Réunion Paradis

En vous abonnant à notre newsletter vous serez informé de façon périodique.

Ne ratez plus rien !

Nous respectons votre vie privée

C'est fait!

Verifiez votre boite mail pour valider votre inscription.

 

 

Suivez-nous :