Le mourougue, une plante aux qualités exceptionnelles. - La Réunion Paradis
Pour une meilleure expérience, veuillez modifier votre navigateur pour CHROME ou FIREFOX.
Le mourougue, une plante aux qualités exceptionnelles.

Le mourougue, une plante aux qualités exceptionnelles.

Le mourounge est depuis longtemps implanté dans les cours de nos grands mères et cuisiné pour ses feuilles. Cet arbuste regorge de bienfaits exceptionnels pour le corps humain.

Appelé Mouroum par les mauriciens, Néverdié chez les métropolitains, Moringa Oleifera pour les scientifiques, le mourongue de son petit nom créole est depuis des millénaires reconnu comme une plante bienfaitrice par les peuples des contreforts de l’Himalaya. Originaire de l’Inde, du Népal et du Pakistan on la consommait déjà dans ces lointaines contrées pour apaiser les maux de l’Homme. Consommée principalement en tisane pour remédier au diabète ou aux problèmes cardiaques, certains la frottent également aux tempes pour apaiser les migraines, cuisinent ses fruits et ses fleurs pour agrémenter leurs plats.

Il s’est peu à peu rependu dans de nombreuses régions du monde, dans toute l’Asie, en Afrique du nord, et a sûrement fait son voyage jusqu’à La Réunion avec les engagés venus des côtes de l’Inde à la suite de l’abolition de l’esclavage. Recensé pour la première fois sur l’île en 1895 par le médecin-botaniste Eugène de Cordemoy, il décrit dans son livre « Flore de La Réunion » une variété qu’il décrit naturalisé à son nouvel environnement.

Espèce à croissance rapide, on peut de nos jours le voir cultivé ou poussant à l’état sauvage. Ses feuilles sont cuisinées en brède et ses fruits sont intégrés dans des rougails et accompagnent les plats créoles locaux. Bien que nos « gramouns », nos grand-parents, aient conscience d’une certaine vertue contenue dans cette plante, se douteraient elles de toutes les qualités que les récentes analyses scientifiques ont réussi à mettre à jour ?

Selon l’ONG Threes For Life, le mourougue contiendrait 7 fois plus de vitamines C que l’orange, 4 fois plus de vitamines A que la carotte, 4 fois plus de Calcium que le lait, 3 fois plus de potassium que la banane et 2 fois plus de protéines que le yaourt, autant de fer que la viande ou que les lentilles. Un cocktail qu’aucune autre plante connue à ce jour ne peut se vanter d’égaler. Ses graines ont également fait leur preuves dans le traitement et l’assainissement de l’eau, elle est aussi efficace dans ce domaine que du sulfate d’alumine ou d’autres floculant.

Malgré cela, l’Organisation Mondiale de la Santé refuse de la recenser en tant que complément alimentaire officiellement reconnu, en justifiant cette décision par le principe de précaution appliqué à une plante qui est pourtant consommée depuis des temps immémoriaux.

Pour faire le plein d’énergie, tentez la recette du bouillon de brède mourongue en suivant ce lien : ICI  .

Fleur et Feuille de mourong.
Haut

La Réunion Paradis

En vous abonnant à notre newsletter vous serez informé de façon périodique.

Ne ratez plus rien !

Nous respectons votre vie privée

C'est fait!

Verifiez votre boite mail pour valider votre inscription.

 

 

Suivez-nous :