Pour une meilleure expérience, veuillez modifier votre navigateur pour CHROME ou FIREFOX.
Méo, un grapheur qui sublime les quartiers réunionnais.

Méo, un grapheur qui sublime les quartiers réunionnais.

Si vous êtes tombés sur une des fresques de Meo, elle vous aura forcement marqué. Méo met sa technique implacable au service de l’émotion et du message qu’il veut faire passer. Il réalise des portraits, plus ou moins grands en fonction de la taille du mur sur lequel il travaille.

La justesse de ses représentations et les thèmes qu’il aborde font de lui un grand artiste de la scène réunionnaise qu’on vous propose de découvrir.

C’est tout naturellement que Méo débuta le graff. Passionné de dessin depuis tout petit, il se met à graffer au début du lycée avec ses « dalons », et commence à recouvrir les murs de la ville de Saint Pierre.

Ses plus grandes œuvres recouvrent des murs entiers des plus grands immeubles des quartiers des villes réunionnaises. Notamment dans le quartier de La Ravine Blanche à Saint Pierre, quartier dont Meo est originaire.

Dont certains sont aussi issus de l’atelier qu’il animait avec le collège de la Ravine Blanche.

Il a aussi participé à l’opération « ville musée » du quartier de la rose des vents au Port en 2014, au coté de Jace, Galvis et d’autres encore.

Ses œuvres, plus modestes en taille, sont dans le même ton : Méo est un artiste qui s’inspire de La Réunion, de son peuple et de sa nature, et cherche à insuffler du positif au travers ses œuvres.

Sa dernière fresque produite alerte par exemple sur les dangers de l’alcool.

Une autre met en valeur la beauté de la diversité des origines réunionnaises.

Celle-ci ré-humanise les sans abris, auxquels les populations urbaines ne prêtent même plus attention.

Il cherche aussi à honorer la culture Réunionnaise en représentant des activités «  lontan »

D’autres importent la beauté de la nature Réunionnaise dans nos villes, comme avec la décoration de ce bus.

Malgré la popularité croissante de ses fresques auprès du public réunionnais où son style est de plus en plus connu, l’artiste reste discret et laisse ses œuvres parler pour lui. En 2014, il a été invité à Tahiti pour une compétition internationale de Graffiti, mais reste malgré cela très ancré localement.

Si vous voulez admirer encore plus d’œuvres de cet artiste, allez visiter sa page facebook : Méo 974.

Haut

Vous êtes actuellement hors-ligne

La Réunion Paradis

En vous abonnant à notre newsletter vous serez informé de façon périodique.

Ne ratez plus rien !

Nous respectons votre vie privée

C'est fait!

Verifiez votre boite mail pour valider votre inscription.

 

 

Suivez-nous :