Vanille Bourbon : des prix affolants ! - La Réunion Paradis
Pour une meilleure expérience, veuillez modifier votre navigateur pour CHROME ou FIREFOX.
Vanille Bourbon : des prix affolants !

Vanille Bourbon : des prix affolants !

La vanille coûte désormais plus cher que l’argent ! Alors que la production malgache (environ 80% de la production mondiale) a chuté, la demande ne cesse d’augmenter. Avec un effet logique et prévisible : les prix s’envolent ! Il s’agit de l’arôme le plus produit et le plus demandé dans le monde devant le chocolat et le café.

Pour rappel, la Vanille Bourbon est un label attribué uniquement aux vanilles de type Vanilla planifolia et qui sont produites à Madagascar, Les Comores et La Réunion. C’est un gage de qualité qui garanti une épice à la rondeur et à l’arôme puissant. Des gousses de Vanilla planifolia produites ailleurs dans le monde ne bénéficient pas de cette appellation. Si d’autres vanilles sont également d’excellente qualité, comme la Vanilla tahitensis des Iles sous le Vent (Polynésie Française), la vanille Bourbon reste une valeur sûre et est la plus produite dans le monde.

Combien coûte la vanille actuellement ?

Pour de la vanille Bourbon de Madagascar de première qualité, il faut compter entre 610 et 730 euros. Il fallait compter 400 euros Il y a un an pour la même quantité et, il y a huit ans, à peine 10 euros ! La Réunion ne fait pas exception à la règle. Le prix oscille désormais entre 800 et 1100 euros le kilo pour une vanille de qualité produite ici. La plupart des producteurs restreignent désormais leurs ventes et un client ne peut plus acheter autant de gousses qu’il le souhaite. A titre de comparaison, un kilogramme d’argent coûte aujourd’hui 450€.

Gousses de vanille

Les raisons de l’augmentation

La demande mondiale ne cesse n’augmenter avec le temps. Avec une demande largement plus forte que l’offre, les prix ne cessent de s’envoler et les ruptures de stocks sont proches. De même, les conditions climatiques défavorables ont fait chuter la production malgache. Le prix affolant qu’a atteint le fruit de l’orchidée a un autre effet pervers : les vols et les agressions sur les plantations ont augmentés. La qualité même s’est détériorée car beaucoup de producteurs les cueillent avant maturité pour éviter les vols et pour maximiser leurs profits.

La vanille remplacée par la vanilline industrielle ?

Le risque ? Que la vanilline artificielle supplante la vanille. Celle-ci est produite à partir de procédés chimiques et est bien plus rentable. L’arôme est d’une qualité bien moindre comparativement à la vanille en gousse. Cela est dû au fait que l’arôme naturel est une savante combinaison de différents composants. Si la vanilline en est le composant principal, c’est bien ce mélange qui donne à la vanille naturelle son goût si prononcé. Malheureusement, la qualité générale de la production mondiale a tellement baissée que la vanilline artificielle s’en rapproche de plus en plus.

Produite à base de résidus de l’industrie sucrière ou de levures et même parfois de houille, les procédés de fabrication ne cessent de se diversifier et de gagner en efficacité. Les coûts ne cessent de diminuer ; la vanilline artificielle coûte environ 5 à 6000 fois moins chère. Malheureusement, comme souvent pour une activité industrielle, celle-ci produit sensiblement plus de pollution que les champs de vanille. De plus, nombre de petits producteurs qui vivent actuellement de leur épice risquent dans quelques années de faire face à une chute drastique des prix.

La vanille Bourbon de La Réunion avoisine de nos jours les 1€ le gramme !

La hausse des prix de la vanille traditionnelle devrait se stabiliser voire se poursuivre pour l’année 2018. Les nouvelles plantations comme en Papouasie mettent en effet 3 ans avant de produire. L’arrivée de nouveaux producteurs sur le marché d’ici quelques années devrait donc faire baisser le cours actuel. Cependant celles de Madagascar, des Comores et de l’île de La Réunion pouvant prétendre au label vanille Bourbon, risquent de continuer à être très demandées.

Haut

La Réunion Paradis

En vous abonnant à notre newsletter vous serez informé de façon périodique.

Ne ratez plus rien !

Nous respectons votre vie privée

C'est fait!

Verifiez votre boite mail pour valider votre inscription.

 

 

Suivez-nous :