Pour une meilleure expérience, veuillez modifier votre navigateur pour CHROME ou FIREFOX.

Le guide complet pour visiter Mafate

Visiter Mafate : né des effondrements successifs du massif du Piton des Neiges, est l’un des trois cirques naturels d’origine volcanique de la Réunion, qui s’étend sur environ 100km², sur les communes de La Possession et de Saint-Paul.

 

Le cirque de Mafate : tout savoir pour visiter Mafate, ses ilets, son histoire, où dormir, où manger, que visiter…

Au cœur du Parc Naturel National de la Réunion, Mafate représente un endroit hors du temps et un paradis pour les randonneurs, avec plus de 140 km de sentiers. Le cirque de Mafate est le plus sauvage des trois cirques de l’Ile de la Réunion, au cœur d’une nature luxuriante faite de forêts, pitons et ravines… Ses habitants, les Mafatais, sont réputés pour être accueillants, et vivent essentiellement de leurs élevages ou cultures, en menant une vie simple et calme.

Uniquement accessible au terme de plusieurs heures de marche ou par hélicoptère du fait de son relief chaotique et escarpé, Mafate est composé d’une dizaine d’îlets (petits villages isolés), construits sur des petits plateaux dans le cirque, et compte environ 700 habitants. Chaque îlet possède une piste d’atterrissage d’hélicoptère pour le ravitaillement, les secours et le courrier. Il n’y a pas de réseau électrique, mais la pluviométrie et les reliefs ont permis d’installer au réseau d’eau.

Chaque îlet possède des structures d’accueil touristiques pour les randonneurs, généralement des gîtes d’étape ou chambres et tables d’hôtes.

Peuplé historiquement d’esclaves en fuite, les marrons, le nom du cirque proviendrait du nom d’un chef de clan esclave malgache qui se serait réfugié dans ce cirque peu accessible. Ainsi, Mafate signifierait en malgache « celui qui tue ».

Le cirque de Mafate, avec ses parois très abruptes, est entouré de nombreux sommets :

Au Nord-Est, la Roche Ecrite à 2280 mètres d’altitude, qui forme la jonction entre les cirques de Mafate et de Salazie

A l’Est, le Col des Bœufs, le Col de Fourche et le Cimendef, à 1958, 1946, et 2 228 mètres d’altitude, se trouvent sur la crête entre Salazie et Mafate. L

Au Sud-Est, le Piton des Neiges, point culminant de l’Océan Indien à 3 071 mètres d’altitude, et le Gros Morne, 2990 mètres d’altitude, mais inaccessible à pied

Au Sud, le Col du Taïbit, 2080 mètres, qui relie les cirques de Cilaos et Mafate

Au Sud-Ouest, le Grand Bénare à 2898 mètres d’altitude

A l’Ouest, le Maïdo, culminant à 2205 mètres

Ces sommets permettent de profiter de points de vue exceptionnels pour voir et visiter Mafate, mais il est fortement conseillé de s’y rendre le matin, avant que les nuages ne recouvrent la vue.

Pour accéder au cœur du cirque, et visiter Mafate, plusieurs passages sont possibles : Depuis le cirque de Salazie par le Col des Bœufs (et son parking surveillé) ou le Col de Fourche, depuis Cilaos par le col du Taibit, depuis le Maïdo, depuis la Rivière des Galets et la canalisation des orangers …

Présentation des îlets

Aurère : L’ilet le plus au nord du cirque, au pied du Piton Cabris. Il est accessible notamment depuis le sentier Scout ou par la rivière des Galets, au départ de Sans-soucis ou de Dos d’Ane, et compte environ 90 habitants.

Ilet à malheur : Accessible depuis la Rivière des Galets, au départ de Sans-soucis ou de Dos d’Ane, ou par le sentier scout depuis Salazie. Il doit son nom à un massacre d’esclaves marrons en fuite en 1829 et est situé entre la Grande Ravine et la ravine Bémale.

Cayenne : Accessible depuis la Rivière des Galets (Sans-soucis ou Dos d’Ane)

Ilet des Lataniers : Faisant face à Cayenne, on peut s’y rendre depuis la Rivière des Galets (Sans-soucis ou Dos d’Ane)

Ilet à Bourse : Entre Cayenne et Grand Place, au pied du Morne de Fouche, c’est un petit village accueillant accessible depuis Salazie et le Col des Bœufs.

Ilet des Orangers : Situé à 1000 mètres d’altitude, il est accessible par Sans-Soucis et la canalisation des orangers

Grand Place : L’îlet comprend Grand Place Cayenne, Grand Place Boutique et Grand Place les Hauts. On peut s’y rendre depuis la Rivière des Galets, ou depuis le Maïdo par le GR 2, en passant par Roche Plate.

Où dormir et manger à Grande Place

Roche Plate : Il est dominé par le piton Maïdo et est accessible par le GR R2. Il est séparé de Cayenne par le Bronchard, sommet culminant à 1 264 m. Il est accessible depuis le Maïdo, Sans-Souci ou la rivière des Galets.

La Nouvelle : 1 400 m d’altitude, la Nouvelle est le plus important plus touristique des îlets du cirque, notamment, car facilement accessible depuis le Col des Bœufs. C’est aussi le plus habité, avec environ 150 habitants. On y trouve une aire de camping et 3 épiceries-bars. Proche de l’îlet, la Plaine des Tamarins et sa forêt de Tamarins offre un paysage unique.

Où dormir à La Nouvelle

Marla : A 1 600 m d’altitude et au pied du col du Taïbit, du Grand Bénare et des Trois Salazes, c’est le plus élevé des îlets et celui situé le plus au sud du cirque. Il est accessible par le col des bœufs depuis Salazie, ou par le col du Taïbit depuis Cilaos. On y trouve deux épiceries.

Où dormir à Marla

Haut

La Réunion Paradis

En vous abonnant à notre newsletter vous serez informé de façon périodique.

Ne ratez plus rien !

Nous respectons votre vie privée

C'est fait!

Verifiez votre boite mail pour valider votre inscription.

 

 

Suivez-nous :